Disciplines associées au sport de contact

Le terme « sport de contact » désigne en principe tous les sports ou activités sportives dans lesquels un contact physique est requis entre les principaux protagonistes. Il s’agit surtout des arts martiaux, mais aussi d’autres sports comme le rugby, le football américain, et bien d’autres. Le groupe de mots peut être associé à plusieurs sports, mais en France, les sports de contacts sont essentiellement des formes d’arts martiaux.

Sports de contacts et Arts Martiaux
Les sports de contacts en Europe désignent principalement un groupe de sports de combat ainsi que les disciplines associées. En France par exemple, il existe une fédération pour les sports de contacts et les disciplines associées (FFSCDA) ; elle a été créée en 2008. Cette fédération regroupe les sports de combat connus comme la boxe thaïlandaise ou Muay thaï ou encore le Kick Boxing. D’autres disciplines telles que le Full Contact, le MMA (Mixed Martial Art) et la lutte contact en font également partie. Les disciplines associées sont aussi des arts martiaux populaires comme le judo, le karaté, le jiujitsu et taekwondo.Ces sports de combat, bien que ressemblant ou étant issus d’arts martiaux, en sont bien différents. Il s’agit plutôt de compétitions avec des règles bien définies qui garantissent l’intégrité physique des participants. Le respect et le fair-play sont les maîtres mots des sports de contacts. Enfin, les combats se déroulent le plus souvent sous forme de rounds.

Les disciplines associées aux sports de contacts

Comme évoqués précédemment, les sports de contacts sont pour la plupart des arts martiaux codifiés en compétition sportive. Cependant, certains sont une combinaison de plusieurs arts martiaux et d’autres empruntent les techniques de ces arts martiaux. On parle alors de disciplines associées à tel ou tel sport de contact. Il en existe plusieurs dont les principales sont la lutte contact, la boxe Boji, le pancrace et le Chauss’Fight.

La lutte contact

C’est un sport de contact qui allie judo et boxe thaïe qui a été créé en 1990 par Christian et Michèle Ribert. La lutte contact qui autorise les coups de pieds, coups de poing, coups de genoux, les saisies, les projections et les soumissions au sol. Elle se pratique avec un kimono sans manches. Par contre, elle n’autorise pas les coups à la tête et tout autre coup pouvant nuire à l’intégrité physique de l’adversaire.

La boxe Boji

La boxe Boji pour sa part est un style de combat né au sein de l’armée chinoise. Son histoire est parfois liée à la révolution chinoise des années 20. C’est pourquoi elle porte également le nom de boxe chinoise. Elle utilise les techniques de pieds, de poings et de projections. Cependant, les coups de coude et de genou ne sont plus autorisés dans la boxe Boji moderne, tout comme le travail au sol.

Le pancrace

C’est un sport de contact antique qui a été revu et modernisé. À l’origine, le pancrace était un sport de combat où tous les coups étaient permis, il n’y avait aucune règle si ce n’est celle de mordre ou arracher les yeux de son adversaire. Il était d’une barbarie indescriptible. De nos jours, le pancrace est une discipline qui prône le respect de l’intégrité physique de l’adversaire. C’est donc un style de combat libre qui requiert une parfaite maîtrise des techniques de combat debout et au sol. Les projections, coups de poings et de pieds et soumissions sont autorisés. Le combat se pratique sur un tatami et se gagne par K.O, abandon ou décision des juges.

Le chauss’fight

Créé en 2007, le Chauss’fight est un sport de combat qui ressemble beaucoup au kick boxing. Ici, les adversaires peuvent porter des protections (gants, pieds et tibia) lors des compétitions. Il peut aussi bien être pratiqué par les enfants et les adultes, car offrant un large champ de possibilités.